Jarretelecannabis.fr » Conseils cannabis » Vaporiser : comment faire pour bien choisir son vaporisateur ?

Vaporiser : comment faire pour bien choisir son vaporisateur ?

Les vaporisateurs sont le nouveau bijou des amateurs du cannabis. Cette nouvelle invention représente un appareil qui permet d’extraire le contenu de certaines plantes sous forme de fumée.

Son principe de fonctionnement repose sur le fait de chauffer la plante sans atteindre sa température de combustion. Ce qui permet la dissipation des principaux éléments de la plante sans avoir à les détruire.

Ces nouveaux appareils sont de nos jours, de plus en plus utilisés pour la consommation d’herbes et essentiellement le cannabis, car il paraît que cette méthode présente moins de risques.

Quels sont les bénéfices de la vaporisation ?

Les vaporisateurs ont la particularité de chauffer le cannabis de manière à ne pas provoquer la combustion de la matière végétale. Sachant que la température de chauffage permet uniquement l’évaporation des cannabinoïdes et ainsi ils présentent l’avantage d’être plus sain et plus pur.

En effet, le cannabis brûlé présente une très faible quantité de cannabinoïdes constituant 12% du contenu de la fumée, car ils ont été détruits par la forte chaleur de combustion, et les 88% restant sont occupés par d’autres particules qui ne sont pas intéressantes.

En partant du principe que la vapeur ne contient pas de gaz nocifs, des études ont constaté que la vaporisation du cannabis est une manière sûre et fiable de l’exploiter sans causer le moindre effet néfaste de la fumée.

Les différents types de vaporisateurs

Il existe pas mal de types de vaporisateur, de différentes matières et différents prix, chacun possédant ses particularités :

  • Chauffage par conduction thermique : ce genre de vaporisateur est connu pour chauffer directement les plantes, mais présente des températures variables qui peuvent brûler carrément les végétaux. Cependant, leur prix reste très abordable.
  • Chauffage par rayonnement : le chauffage repose sur une ampoule halogène qui émet des rayons lumineux d’une grande énergie provoquant des températures importantes.
  • Chauffage par convection sans soufflerie : avec ces vaporisateurs, l’utilisateur aspire la vapeur à travers un tube alimentaire parfois en silicone, en caoutchouc ou en plastique.
  • Chauffage par convection avec soufflerie : ces vaporisateurs sont munis d’une pompe à air et parfois un ventilateur à la place, qui aident l’air chaud à passer à travers la plante. Cet air chaud est rempli sous forme de vapeur dans des sacs alimentaires. L’usager peut prendre le sac une fois la vapeur est refroidie pour l’inhaler.

Donc, avant de choisir son vaporisateur, il est nécessaire de savoir tous ces détails afin de convenir votre choix à votre besoin.

Les matériaux constituant l’élément de chauffage ainsi que le corps du vaporisateur sont aussi à prendre en compte.

Il est de même pour la précision du thermostat qui détermine les températures de chauffage souhaitées.

Tu peux continuer la lecture :