Comment analyser l’anatomie d’un atomiseur reconstructible ?

E-cigarette Comment analyser l'anatomie d'un atomiseur reconstructible ?

La cigarette électronique est de plus en plus utilisée de nos jours par des personnes de différentes tranches d’âge. En effet, ces petits objets insolites séduisent de plus en plus de personnes, qu’elles aient été fumeuses ou pas par le passé. L’un des modèles qui attire le plus de monde de nos jours reste sans conteste la vapoteuse avec atomiseur reconstructible, car il offre de nombreux avantages que seule une personne expérimentée dans le monde des cigarettes électroniques peut ressentir. Nous verrons dans cet article comment faire pour analyser un atomiseur reconstructible.

C’est quoi une vapoteuse ?

Depuis maintenant quelques années, il est devenu de plus en plus commun de voir des personnes se servir de ces petits objets qui produisent de la vapeur, à savoir les vapoteuses.

Il existerait sur le marché beaucoup de modèles de vapoteuses, que chacun choisit selon :

  • Sa fréquence d’utilisation ;

  • Son budget ;

  • Ses besoins.

Si vous êtes le genre de personnes à ne pas fumer énormément, il est tout à fait normal de rechercher un modèle de vapoteuse basique, car les prix pour les vapoteuses haut de gamme peuvent se montrer très élevés dans de nombreux cas de figure.

Le budget est aussi un facteur déterminant, car les prix commencent en règle générale aux alentours des 20 euros. Le kit de vapoteuse peut s’élever à des milliers d’euros pour les modèles premium.

Pour ce qui est des besoins, certaines personnes vapotent pour se défaire de leur addiction à la cigarette classique, tandis que d’autres vapotent par pur plaisir pour profiter de la grande variété de goûts présente sur le marché.

Le constituant principal d’une vapoteuse est sans conteste l’atomiseur, car c’est lui qui va se charger de chauffer le liquide présent dans le réservoir pour le transformer en vapeur d’eau. Il existerait sur le marché deux types d’atomiseurs, que l’on verra en détail dans le point suivant.

Atomiseur reconstructible ou atomiseur à résistance ?

Ces deux types d’atomiseurs ont un but en commun, qui est de produire de la vapeur d’eau que le consommateur pourra inhaler. Néanmoins, leur système de fonctionnement est très différent l’un de l’autre. L’atomiseur à résistance, comme son nom l’indique, fonctionne avec une résistance qui va se charger, en contact de la batterie de la cigarette électronique, en atteignant des températures très élevées, afin de faire évaporer le e-liquide présent dans le réservoir.

C’est le premier système apparu sur le marché des vapoteuses et qui représente certains avantages lors de son achat, à savoir :

  • Un savoir-faire maîtrisé ;

  • Facile à installer ;

  • Une autonomie élevée.

Le fonctionnement d’un atomiseur reconstructible est très différent, car c’est un bout de fil métallique qui va être chauffé pour atteindre de hautes températures alliées à du coton spécial qui vont produire de la vapeur à inhaler. Il représente là aussi certains avantages en comparaison à d’autres atomiseurs à résistance, à savoir :

  • Des saveurs très prononcées ;

  • Un prix de revient très bas ;

  • Une vapeur de meilleure qualité.

Les modèles haut de gamme de cigarettes électroniques sont en règle générale tous équipés d’un atomiseur reconstructible pour le grand plaisir des consommateurs.

Comment analyser l’anatomie d’un atomiseur reconstructible ?

L’atomiseur reconstructible est constitué de pièces propres à lui, à savoir :

  • Un plateau de maintien ;

  • L’ajustement du tirage ;

  • La chambre d’atomisation ;

  • Le réservoir ;

  • Le drip tip.

Le plateau est l’endroit de fixation des fils en métal que l’on retrouve dans les vapoteuses reconstructibles. L’ajustement du tirage permet d’obtenir le type de tirage souhaité par le consommateur, à savoir un tirage serré ou aérien.

Le réservoir contient principalement le e-liquide, tandis que le drip tip est la zone où la cigarette électronique et la bouche du consommateur entrent en contact.

En règle générale, pour un atomiseur reconstructible, vous n’aurez besoin que de quelques outils spéciaux telle qu’une petite pince en céramique et d’un petit tournevis pour y arriver.

Vous devrez tout d’abord installer la tige en métal, après l’avoir enroulé sur elle-même dans la chambre d’atomisation, puis vous installerez à l’intérieur du creux de la petite tige en métal, du coton organique.

Vous pourrez aussi demander conseil auprès de spécialistes dans les vapes store ou consulter des vidéos explicatives sur YouTube.

Comment choisir son taux de PG / VG ?

Pour que votre cigarette électronique fonctionne au mieux, et que vous puissiez l’utiliser avec un bon rendu. Il est impératif de savoir combiner le...

Pourquoi recycler une cigarette électronique ?

La cigarette électronique est parmi l’un des outils qui ont révolutionné le monde du tabagisme, avec ses différentes fonctionnalités, et le confort qu’elle offre...

Comment connaître son budget mensuel en e-liquide ?

Sachant que le tabagisme nuit à la santé de manière désastreuse, beaucoup de fumeurs ont pris conscience de la dangerosité de la chose, et...

Comment analyser l’anatomie d’un atomiseur reconstructible ?

La cigarette électronique est de plus en plus utilisée de nos jours par des personnes de différentes tranches d'âge. En effet, ces petits objets...

Comment nettoyer sa cigarette électronique ?

La cigarette électronique est une invention révolutionnaire dans le monde de la consommation de nicotine. Depuis maintenant quelques années, le marché de la cigarette...