Qu’est-ce qu’une résistance de cigarette électronique et comment ça fonctionne ?

E-cigarette Qu'est-ce qu'une résistance de cigarette électronique et comment ça fonctionne ?

De nombreux utilisateurs de cigarettes électroniques ne se posent pas la question de quoi est-elle bien composée ? Mais si vous êtes un accro du détail et vous voudriez savoir de quoi une cigarette électronique est composée. Aujourd’hui, nous allons voir une pièce spéciale de nos e-cigarettes, la résistance. Elle peut vous sembler banale, mais vous verrez l’importance de cette pièce dans nos cigarettes.

Une résistance, c’est quoi ?

Par définition, une résistance est un objet composé de matériaux ayant un mouvement contraire au courant électrique. Lors du mouvement cinétique des électrons dans un courant électrique, les matériaux composant la résistance opposent ce courant et font ralentir la course des électrons. Cet arrêt permet la transformation du mouvement cinétique en chaleur thermique et fait chauffer les matériaux qui composent la résistance.

Dans la cigarette électronique, la chaleur produite par la résistance fait chauffer le e-liquide et le transforme en vapeur qui imitera la fumée des cigarettes classiques.

Emplacement de la résistance dans une cigarette électronique ?

La résistance d’une cigarette électrique se trouve au niveau de la base de celle-ci. Elle est composée de la résistance proprement dite et de mèches de coton entourées du e-liquide qui formeront le futur aérosol.

Mode de fonctionnement

Comme ça a été expliqué précédemment, le courant électrique va générer une chaleur lors de son contact aux matériaux de la résistance. En appuyant sur un bouton on/off, la cigarette électrique enclenchera la batterie où se trouve notre courant électrique et le mettra en contact avec la résistance.

Lors de la chauffe de la résistance, le liquide en contact direct avec la résistance chauffera ainsi que ses composants (propylène glycol et la glycérine végétale) qui se vaporiseront. En aspirant sur l’embout, la fumée sortira de la cigarette électronique et saura ravir les utilisateurs.

Rôle de la résistance dans les e-cigarettes

Vous l’auriez bien compris, le rôle de la résistance est de chauffer le liquide à vapoter. Sans elle, il n’y aurait pas de vapeur à vapoter et donc pas de fumette. Plus la résistance est puissante, plus le débit de fumée sera important. Certaines marques ont des résistances réglables de façon à pouvoir doser le débit de vapeur produit par la machine.

Composée de fils résistifs et de mèches en coton, la résistance chauffe et fait évaporer le liquide à vapoter. Mais pas seulement, elle a un rôle dans la diffusion des arômes et ainsi améliorer l’expérience olfactive du consommateur. Vous pourriez mélanger les goûts selon vos envies et passer d’un goût de tabac brut aux saveurs sucrées et aromatiques des fruits.

Types de résistances

Pour être un expert aguerri de la vape, les utilisateurs de cigarettes électroniques doivent connaître les différents types de résistances se trouvant sur le marché. Ces têtes d’atomiseurs sont en nombre de 6 :

  • Résistance classique ;
  • Clapton coil ;
  • Résistance en céramique ;
  • Le Notchoil ;
  • Le montage en strip ;
  • Le mesh.

La résistance classique est la résistance connue de tout ce qu’on a vu dans nos cours de physique au collège. Elle est composée de fils résistifs enroulés entre eux en tir-bouchon.

Le clapton coil est comme le premier constitué de fil résistif, mais cette fois-ci elle est composée de deux fils résistifs enroulés l’un autour de l’autre en une corde serrée.

La résistance en céramique est comme une résistance classique, mais est composée d’une pierre en céramique placée autour de la mèche en coton.

Le Notchoil sous sa forme cylindrique est utilisé pour les appareils générant beaucoup de fumée de vapeur. Quant au montage en Strip, ce dernier est constitué d’une plaque trouée en plusieurs petits trous qui augmentent le dégagement de vapeur.

Le Mesh formé de fils tressés qui augmentent la capillarité de l’appareil, ce qui donne aux utilisateurs une grande production de vapeur

L’avenir d’une résistance à cigarettes électroniques

Qu’elle soit faite en nickel, titane ou acier inoxydable, la résistance de nos appareils à vapoter doit être changée tous les 15 à 20 jours selon les matériaux utilisés dans la fabrication de la résistance et le temps d’utilisation. Son changement est primordial pour éviter tout résidu de dégradation de la résistance et du liquide à vapoter.

Une fois la résistance retirée et changée, vous pourriez stocker les résistances usagées et les apporter en déchetterie ou en boutique spécialisée dans la collecte des déchets métalliques.

Comment choisir son taux de PG / VG ?

Pour que votre cigarette électronique fonctionne au mieux, et que vous puissiez l’utiliser avec un bon rendu. Il est impératif de savoir combiner le...

Pourquoi recycler une cigarette électronique ?

La cigarette électronique est parmi l’un des outils qui ont révolutionné le monde du tabagisme, avec ses différentes fonctionnalités, et le confort qu’elle offre...

Comment connaître son budget mensuel en e-liquide ?

Sachant que le tabagisme nuit à la santé de manière désastreuse, beaucoup de fumeurs ont pris conscience de la dangerosité de la chose, et...

Comment analyser l’anatomie d’un atomiseur reconstructible ?

La cigarette électronique est de plus en plus utilisée de nos jours par des personnes de différentes tranches d'âge. En effet, ces petits objets...

Comment nettoyer sa cigarette électronique ?

La cigarette électronique est une invention révolutionnaire dans le monde de la consommation de nicotine. Depuis maintenant quelques années, le marché de la cigarette...